IGO
--BIM et TERRITOIRES 3D

BIM & TERRITOIRES 3D

Améliorer l'aide à la décision

L'intégration du BIM dans une maquette ou plateforme numérique en 3D permet de :

  • Comprendre l'impact de l'aménagement bâtiment ou insfrastructure dans son environnement territorial.
  • Mesurer les interactions de l'aménagement avec la globalité d'un territoire à l'échelle régionale ou métropolitaine.
  • Suivre l'impact environnemental tout au long du cycle de vie des bâtiments et infrastructures.

Améliorer son métier, développer de nouveaux usages

La convergence BIM & Territoires pour :

  • Améliorer l'efficacité professionnelle.
  • Développer une approche Smart Territories, City ou Grid avec la GMAO, la gestion du cycle de vie.
  • Intégrer la 3D dans des applications métiers tout au long du cycle de vie des bâtiments, infrastructures et aménagements.
  • Avoir une vision globale des aménagements et de leur impact.

Convergence technologique avec l'intégration du territoire et du BIM aux :
  • Plateformes d'approche globale Smart Territories, City & Grid,
  • Applications métier
  • Développement GMAO et gestion du cycle de vie

Les valeurs de la solution IGO : interopérabilité et standard pour développer des usages

L'intégration du BIM, avec sa base de données attributaires associées, permet le développement d'une véritable plateforme de données territoriales avec la gestion du Big Data et de l'IoT.

Formats standards d'échange : CityGML pour le modèle 3D territoire et IFC/FBX/Revit pour le BIM.

  • Gestion du Big Data et de l'IoT : interroger en temps réel les attributs liés aux BIM bâtis (ou infras) et aux territoires (SIG et géo-databases patrimoine).
  • Convergence BIM et SIG native.
  • Convergence avec les outils/applications métiers : interagir sur les données, import/export en temps réel, requêtages... pour développer de nouveaux usages : services et applications métiers.
  • Visualisation multi-échelle : aérienne et piétonne.
  • Diffusion web, cloud 3D, interface 3D simplifiée pour faciliter l'accès à l'information.

Partagez l'article sur